Deux mois qu'on croyait en être débarrassé...

Mais voilà que le Flamby lardu et boutonneux nous revient tel le morpion que l'on croyait définitivement anéanti.

Bien que n’étant pas une maladie à proprement parler, il faut dire que quand on en attrape, il est bien difficile de s’en débarrasser de ces satanés poux !

Il est donc revenu plus péremptoire et huileux que jamais.

Espérons que comme le morpion motocycliste de la chanson, il prendra le cul de Le Foll, son dernier fidèle, pour une piste et dans son trou de cul tombera...  

4d7d94f17ddc37153cdb6688610e1

4d7d94f17ddc37153cdb6688610e1