Le premier jour ça fait marrer: tous ces crétins qui ont leur quart d'heure de gloire en débitant des conneries sur BFM... Le deuxième jour ça gonfle un peu: le discours est plus pâteux, plus vague: en fait on veut et tout de suite!... Le troisième jour le canari nous gonfle carrément le boudin: il a installé son matériel "traditionnel": palettes pour allumer le feu, bière en boite et merguez cuite à même le pneu de camion (ils ont l'habitude, ce sont toujours les mêmes...): ils sont apolitiques mais oublient de dire qu'ils ont voté pour le nabot et qu'ils s'en bouffent leurs petits doigts de cégétistes... Ils bloquent la circulation: ils n'en ont rien à foutre... Retour au rêve du grand soir... 

Vivement que la neige s'en mèle que l'on parle d'hypothermie...

En attendant, les ministres mal rasés et le père Macron espèrent que la baisse de popularité du gouvernement va s'enrayer...

Allez! tout ça dans le même panier à crabes!!!